MINFULNESS : La Pleine Conscience et ses applications

Les termes de Mindfulness ou Pleine Conscience que l’on retrouve de plus en plus sur les médias et les réseaux sociaux peuvent être perçus comme une nouvelle mode…
Et pourtant cela se réfère à une tradition de sagesse qui a traversé les siècles et qui se trouve au cœur de ce que l’on appelle « la psychologie Bouddhiste » ou encore « la Science de l’esprit et des phénomènes »  qui décrypte la nature de l’esprit et de la réalité.
La Pleine Conscience est à la fois une qualité naturelle de l’esprit et une méditation du même nom qui facilite son dévoilement et son renforcement.
C’est ce que Jon Kabat-Zinn décrit comme l’aspect instrumental et non instrumental de la Pleine conscience qu’il définit comme:
« La conscience qui émerge en posant son attention intentionnellement sur l’instant présent dans une attitude non jugeante ».

A partir de cette sagesse ancestrale transmise depuis des générations, sont nés très récemment les MBP ou « Programmes Basés sur la Pleine Conscience », sur le modèle de MBSR, fondé par Jon Kabat-Zinn en 1979 au sein du centre hospitalier de l’Université du Massachusetts.
Le terme « Basé sur… » est important et pointe le fait qu’il s’agit d’une re-contextualisation laïque des enseignements traditionnels, avec l’apport d’éléments issus de la tradition occidentale, sous la forme de protocoles réplicables, qui ont une traçabilité et qui de ce fait sont validés scientifiquement.

Ainsi, le programme MBSR « Réduction du Stress Basé sur la Pleine Conscience » s’appuie sur la structure de l’enseignement des « Quatre Fondements de l’Établissement de l’Attention » en y intégrant des aspects de psychologie et de physiologie du stress, d’éducation expérientielle, de communication, de dynamique de groupe
Le programme MBCT « Thérapie Cognitive Basée sur la Pleine Conscience », qui fait partie de la 3° vague des TCC introduit des exercices spécifiques aux thérapies cognitivo-comportementales en lien avec la prévention des rechutes dépressives.
Puis d’autres programmes se sont développés sur des aspects spécifiques, implicitement présents dans MBSR, comme la communication, le développement de la compassion, la relation à la nourriture….

Ces programmes sont soumis à la recherche scientifique qui s’est considérablement déployée depuis le début de ce millénaire, avec l’arrivée des neurosciences, qui ont révélé la plasticité cérébrale. Cependant il s’agit d’une science encore jeune et beaucoup de réplications sont encore nécessaires pour affiner l’impact de ces programmes sur la santé publique.

Vous trouverez des références sur ce site à la rubrique Ressources, ainsi que les cycles MBSR que je propose et d’autres ateliers de Pleine Conscience…